Speech: WSBI Managing Director Chris De Noose at WSBI MENA Financial Inclusion Event 

and Postal Savings Banks Forum​


Discours d'ouverture

Conférence de WSBI sur l'inclusion financière en Afrique du Nord & Moyen Orient (MENA)

« Inclusion financière en région MENA : opportunité ou défi ? »

Mardi 19 Janvier 2016,  Savoy Le Grand Hôtel – Marrakech

 >> ​Read a WSBI industry ​news story about the event


       I.            Salutations et bienvenues :


Monsieur le Président du Groupe, la Poste du Maroc

​Monsieur le Président du Directoire de Al Barid Bank

Monsieur le Directeur Général de la Banque Centrale du Maroc 

Monsieur le Président de la MED CONFÉDÉRATION

Mesdames et Messieurs, chers membres, chers invités en vos différents rangs et qualités. 

Je voudrais tout d'abord remercier la direction et l'ensemble du personnel d'Al Barid Bank de nous avoir fait l'honneur d'accueillir à Marrakech, cette légendaire ville rouge du royaume chérifien situées au pied des montagnes de l'atlas, la conférence de l'Institut Mondial des Caisses d'Epargne et Banques de Détail, sur l'inclusion financière en Afrique du Nord et Moyen Orient (MENA). Permettez-moi également, chers invités de vous remercier d'être venus de tous les horizons du monde entier pour participer à nos discussions.

  II.            Présentation sommaire de WSBI

L'Institut Mondial des Caisse d'Epargne et Banques de Détail réunit près de 6000 institutions financières de toutes tailles et formes juridiques dans environ 80 pays du monde entier. Ces institutions ensembles, ont un actif total de 14 mille milliards de dollards US et desservent un milliard de clients.

En tant qu'organisation mondiale, le WSBI est particulièrement attentif aux questions de réglementation internationales qui affectent le secteur bancaire de détail et d'épargne. Il privilégie une forme inclusive de la mondialisation qui est juste et équitable, et soutient les efforts internationaux pour faire progresser l'accessibilité financière pour tous. En cela, le WSBI soutient les objectifs du G20 en matière de croissance durable, inclusive et équilibrée en même temps que la création d'emplois dans le monde.

Les membres du réseau WSBI ont placé le financement de l'économie réelle au cœur de leur identité et favorisent des relations étroites et interactives avec les clients et les communautés qu'ils servent. En somme, nos institutions financières concilient le double objectif d'avoir une viabilité économique avec des retombées favorables pour la société. A ces fins, nos activités sont axées sur la promotion des modèles économiques mis en place par nos membres, le renforcement de leurs capacités intrinsèques opérationnelles, ainsi que les échanges d'expériences et de bonnes pratiques afin d'assurer leur développement comme institutions financières solides, bien gouvernées, et inclusives.  

​III.            Contexte et objectifs de la conférence :

De nombreuses personnes vivant dans les pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) n'ont pas accès aux services financiers. En effet, le Findex estime que moins de 50% de la population dispose d'un compte avec une institution financière formelle dans environ 70% des pays de la région MENA.

L'Institut Mondial des Caisses d'Epargne et Banques de Détail porte un intérêt primordial à la problématique de l'inclusion financière. Promouvoir l'inclusion financière fait partie de notre héritage et reste de nos jours au cœur de notre mission. Une grande partie de nos activités est dédiée à définir nos positions et influencer les décideurs internationaux tels que : le G20, le Conseil de stabilité financière, le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire, et les parties prenantes du Partenariat mondial pour l'inclusion financière. Par exemple, notre message à la présidence Turque du G20 en 2015  est ci-dessous mentionné:

Soutenir le financement à long terme et l'accès des très petites, petites et moyennes entreprises pour appuyer le redressement de l'économie mondial et stimuler son potentiel

Renforcer la résilience des institutions financières

Améliorer l'accès aux services financiers et favoriser les mécanismes de distribution numériques en complémentarité aux réseaux d'agences et correspondants pour atteindre les zones rurales et améliorer  durablement l'accès aux services financiers.  En outre, il faudra enlever des obstacles aux modèles de partenariats, par exemple, entre les banques et les opérateurs de paiements par mobile ou de modèles de correspondants.

Ce dernier point est tout à fait consistent avec les déclarations du 24ème Congrès mondial de WSBI qui s'est ténu à Washington DC en septembre 2015 « S'engager résolument dans la voie numérique, tout en privilégiant la dimension humaine ».

​On peut aussi noter à l'actif de WSBI l'engagement de ses membres à travers la déclaration de Marrakech en 2012 de fournir « Un compte pour tous ». Cela a nourri notre engagement en 2015 avec une coalition de partenaires à contribuer l'objectif du Groupe de la Banque mondiale d'universaliser l'accès aux services financiers à l'horizon 2020. C'est ainsi que l'Assemblée Générale des membres de WSBI en 2015 a entériné  l'engagement d'atteindre 1.7 milliards de clients et 400 million de nouveaux comptes transactionnels à l'horizon 2020.

Enfin, je voudrai mentionner le programme « doubler le nombre de comptes d'épargne pour les pauvres »  mis en place par WSBI en collaboration avec la fondation Bill & Melinda Gates dans 10 pays membres depuis 2008 jusqu'en 2015. Ce programme fut une opportunité remarquable de travailler avec nos membres sur la meilleure façon de prester des services financiers de bas pris adaptés aux masses populaires les plus démunies. Le sémianire de cloture du programme qui s'est ténu à Washington DC en Septembre 2015 fut une brillante occasion de debattre sur les enseignements tirés en matière de proximité, coût, durabilité, et usage des comptes d'épargnes pour les populations défavorisées, ainsi que le comportement financier des jeunes. 

C'est dans ce contexte que WSBI en partenariat avec Al Barid Bank, filiale bancaire du Groupe Barid Al Magrhib (Poste du Maroc), organisent ce jour cette conférence sur le l'inclusion financière en région MENA.

Le point essentiel de cette rencontre est de savoir dans quelles mesures les membres de la région MENA appréhendent la problématique de l'inclusion financière ? Autrement dit : serait-ce une opportunité ou un défi ? 

Cette question sera abordée avec des conférenciers de haut niveau qui débattrons des initiatives politiques et stratégies d'inclusion financière en œuvre dans le monde en vue de les mettre en perspective avec les enseignements de la région MENA. Ensuite, les intervenants partageront leurs expériences et meilleures pratiques en matière de transferts gouvernementaux, bancarisation et éducation financière des jeunes à travers l'analyse des modèles de partenariats en tant que composantes essentielles des stratégies d'inclusion financières. Enfin, les orateurs échangeront sur les infrastructures et système de paiements innovateurs, qui sont des paramètres clés à une expansion rapide et efficace de l'accès aux services financiers.

L'objectif principal de la conférence est de contribuer à l'émergence d'un environnement propice, permettant aux banques et institutions financières de développer les services financiers à des coûts et niveaux de risques acceptables.

Par ailleurs, il est important de souligner que WSBI a une stratégie d'action qui privilégie la création de sous-groupes régionaux afin de renforcer le positionnement stratégique de ses membres dans leur espace économique commun. Cette stratégie de segmentation vise les objectifs suivants :

Centralisation des besoins : identifier les questions communes et spécifiques au développement des membres du  sous groupement.

Mutualisation des coûts de prestation des services en réponse aux besoins identifiés.

Développement d'initiatives de coopérations économiques : plateforme de mise en commun de produits financiers dans l'espace économique ; interconnexion des réseaux des banques de détails membre de WSBI, etc…

En ce sens, cette conférence nous offre une opportunité idéale de formaliser la création du sous-groupe de la région MENA. Les statuts et autres dispositions de la mise en place du sous-groupe MENA seront débattus en deuxième partie de la conférence cet après-midi.

Sur ce , Mesdames et Messsieurs, chers participants, je vous remercie de votre attention et présence. 

Je vous souhaite de bons débats et remercie nos hôtes pour leur hospitalité. Je suis sûr que nous aurons des échanges fructueux et un agréable séjour à Marrakech.


ends / all

 ​