​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​


​​
JOUR 1: JEUDI 15 NOVEMBRE 2018
9.00 - 9.45
​Inscriptions
9.45 - 10.00

Discours d'accueil & accueil des participants
  • Heinrich Haasis, président sortant, WSBI 
  • Isidro Fainé, vice président, WSBI​ & président, CECA
​10.00 - 10.35
​Discours général
  • ​Javier Solana, Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité & ancien secrétaire général de l'Ota​n
10.35 - 10.40

​Discours de State Bank of India
  • Rajnish Kumar, président, State Bank of India
10.40 - 10.45
​Discours de NABARD
  • Harsh Kumar Bhanwala, président, NABARD​

10.45 - 11.10

Discours d'ouverture

  • Rajiv Kumar, Secrétaire au département des services financiers, Ministère​ des Fin​ances, Gouvernement indien
  • Arun Jaitley, Ministre des Fin​ances, Gouvernement indien
11.10 - 11.30
​Pause café
 Session plénière 1
Mondialisation: la promesse de jours meilleurs ou contre-utopie ?
​​

La mondialisation a amélioré les conditions de vie dans le monde entier et sorti des millions de personnes de l'extrême pauvreté. L'ouverture au commerce a permis le développement rapide d'industries exportatrices, essentielles à la croissance du PIB et des revenus dans des pays comme la Chine.
Et le secteur financier favorise cette mondialisation : le commerce a besoin de financements et les banques suivent leurs clients dans leur expansion sur les marchés étrangers, qu'il s'agisse des grandes banques commerciales et d'investissement ou des caisses d'épargne et des banques de détail. En tant que principaux organismes de prêts aux PME, ces dernières accompagnent leurs clients dans leur développement sur tous les continents.
La mondialisation ne profite cependant pas à tout le monde. Dans les pays développés, les travailleurs peu qualifiés perdent leur emploi au profit de travailleurs qui effectuent le même travail pour un salaire plus bas dans les pays en développement. Dans certains pays, les PME sont confrontées à la concurrence des multinationales qui bouleversent les marchés locaux et nationaux, tandis que les populations et l'environnement sont victimes d'un modèle de croissance qui ne tient pas toujours suffisamment compte du coût écologique de la croissance économique.
Cela se traduit par des inégalités de revenus, de protection sociale et de chances qui, à leur tour, favorisent le populisme ainsi que l'instabilité politique et socioéconomique.
Dans cette session, nous examinerons la mani​ère dont les membres du WSBI, en tant qu'institutions financières centrées sur leurs communautés locales, peuvent apporter les bénéfices de la mondialisation à l'échelon local, en agissant comme une interface entre ces communautés, les perspectives mondiales et les opportunités de croissance mondiale.​

​11.30 - 11.45
Discours de KPMG sur l'importance des caisses d'épargne​
  • Francisco Uria, Directeur des Services Financiers pour la région EMEA, KPMG​
​11.45 - 13.00
​Panel de discussion 
Modératrice: Noluphumzo Noxaka, présidente, Postbank South Africa

  • Shubhashis Gangopadhyay, directeur de recherche à India Development Foundation; Professeur à l'Université de Groningen (NL) et Université de Gothenburg (SE); conseiller près l'ancien ministère indien des Finances.​
  • Dinesh Kumar Khara, directeur général (Banque globale & Succursales), State Bank of India
  • Javier Gonzalez Fraga, p​ré​sident, Banco de la Nació​n Argentina​​
  • Sabasaba Moshingi, directeur, TBP Bank (Tanzanie) ​

13.00 – ​14.00

Déjeuner

 

Session plénière 2
Deux mondes connectés –  le développement rural et local pour une croissance harmonieuse 


Aujourd'hui, 55 % de la population mondiale vit dans des régions urbaines et d'ici à 2050, cette proportion devrait passer à 68 %, selon les Nations Unies. Cette hausse sera concentrée sur quelques pays seulement : la Chine, l'Inde et le Nigeria. Les zones urbaines deviendront les pôles du développement futur, mais les zones rurales ne peuvent être laissées de côté. La réduction de la pauvreté, la promotion de l'inclusion sociale et du développement économique sont des priorités, de même que l'amélioration des écosystèmes basés sur l'agriculture et la foresterie, le développement d'Internet dans les campagnes, l'organisation de la chaîne alimentaire grâce à l'intégration des producteurs primaires et la gestion des risques dans l'agriculture.
Les caisses d'épargne et les banques de détail font partie des plus grands financeurs des entreprises agricoles et rurales, et peuvent donc avoir une influence décisive sur l'avenir des zones rurales du monde entier. Elles sont souvent les plus présentes dans les campagnes, par l'intermédiaire de succursales, de réseaux d'agents et de moyens de distribution électroniques. Comment les caisses d'épargne et les banques de détail peuvent-elles contribuer au développement harmonieux des villes et des campagnes ?​

14.00 - 14.15

Allocution

  • Michael Hamp, Spécialiste technique en chef pour les services financiers ruraux inclusifs, IFAD

14.15 – 15.30

Panel de discussion 

Modérateur : Prasun Kumar ​Das, secrétaire général​, Asia-Pacific Rural and Agricultural Credit Association​

  • Naresh Gupta, cadre supérieur de NABARD & directeur général de ​NABCONS​
  • Francis Macheka​​​, directeur exécutif, banque de détail & agriculature, Agricultural Bank of Zimbabwe​​​
  • Veronicah Namagembe, directeur général, Pride Microfinance Uganda
  • Stephen Mukweli , directeur général​, Postbank Ugand
  • Fernando Vega Holm, directeur général, Fedecrédito ​
 
Session plénière 3
Le cercle vertueux – 
les banques locales et de détail dans une économique circulaire et digitale  

La transition vers une économie circulaire, où la valeur des produits, des matériaux et des ressources sera maintenue le plus longtemps possible, et où la génération de déchets sera réduite au minimum, créera plus d'investissements, de valeur ajoutée et d'emplois, tout en stimulant l'innovation. Les caisses d'épargne et les banques de détail devraient profiter de cette occasion pour financer de nouvelles entreprises dans les domaines du recyclage et de la gestion des déchets. En tant qu'organisations de poids, elles devraient également montrer l'exemple et intégrer des aspects durables dans leur modèle économique. Dans une évolution parallèle, la numérisation croissante de notre économie accroît l'interconnexion entre les personnes, les organisations et les entreprises, ouvrant un large éventail de nouveaux possibles. Comment les caisses d'épargne et les banques de détail peuvent-elles tirer le meilleur parti de ces évolutions pour assurer leur rentabilité, tout en générant des bénéfices pour les populations et la planète ?​
15.30 – 16.45

Panel de discussion 
Modérateur : 
Santiago Carbó Valverde​​, d​irecteur de recherche financière et digitalisation de la Fondation de recherche Funcas (Espagne) & Professeur d'économie et finances à la CUNEF Business School (Espagne) et Bangor Business School (R-U)​​

  • Michelle Katics, experte en fintech, co-fondatrice & directrice générale de PortfolioQuest; co-fondatrice​, directrice non exécutive & conseillère en innovation de BankersLab
  • Ashok Chauhan, directeur associé​, National Savings Institute
  • Yuki Yasui, directrice des opérations et programmes, UNEP Finance Initiative, Division Economie​​​
  • Manpreet Singh, directeur, KPMG Services Durables Inde
  • Anuradha Rao, directrice adjointe (Digital) & directrice de la stratégie, State Bank of India
16.45 – 17.15Pause café
​​

Session plénière 4
Digitalisation comme outil d’inclusion financière et proximité client​

L'inclusion financière est entravée par de nombreux facteurs. Certains sont liés au marché, tels que le coût jugé élevé de la fourniture de services dans les zones rurales, en particulier dans les grands pays ou les pays caractérisés par une géographie difficile, par exemple les Philippines et leurs centaines d'îles. Mais parmi les nombreux obstacles, la technologie peut pallier le manque de transports pratiques en amenant la banque vers le client et non l'inverse. Dès lors, quelle technologie appliquer, de quoi avons-nous besoin pour la déployer de façon efficiente et comment les banques devraient-elles exploiter les technologies existantes pour créer l'expérience client adéquate ? Que peuvent apprendre les pays développés des efforts innovants que les pays en développement entreprennent pour intégrer le maximum de personnes dans le système financier formel ? 
​​17.15 - 17.30
Allocution
  • Dinesh Kumar Tyagi, directeur général​, CSC e-Governance India Limited​
​​17.30 - 18.45
Panel de discussion 

Modérateur : Anupam Manur, chercheur associé​, Takshashila Institution ​

  • David Panetta, directeur de programme​, The SEEP Network
  • Pawan Bakhshi, responsable en Inde du programme Financial Services for the Poor​, Bill & Melinda Gates Foundation ​
  • Debdatta Saha, Professeure adjointe, Faculté d'économie​, South Asian University
  • Guillaume Lepecq, directeur général, International Currency Association​
  • Jaspreet Singh Sethi​, spécialiste technique Asie,​ Finance digitale et Innovation, UNCDF​ ​
  • Jorge Solis Espinoza, président, FEPCMAC​

18.45 - 18.50Clôture de la première journée par Chris De Noose, directeur général de WSBI
​20.00
​​Dîner de gala organisé par State Bank of India


​JOUR 2 : VENDREDI 16 NOVEMBRE 2018​​

9.00 - 9.20
Allocution 1: Qu'arrive-t-il à mes données dans ce nouveau monde digital?
  • Max S​chrems, activiste pour la protection des données, fonda​teur de noyb ​– Centre européen pour les droits digitaux 
​9.20 - 9.40

​Allocution 2: Les ban​ques comme forteresses contre le cyber-crime
  • ​​Keshav Rao, ​Directeur Solutions Client, Inde & sous-continent​, India & Subcontinent, SWIFT Asie Pacific​que
9.40 - 9.50

​Allocution 3: Les Caisses d'Epargne françaises, un exemple de cet étroit lien avec la communauté locale
  • Jean Arondel, président, FNCE 
​9.50 - 10.20
​Coffee break
 

Session plénière 5
Rendre la mondialisation inclusive pour tous


 

Comment les institutions financières peuvent-elle devenir les piliers de l’économie locale et lui faire bénéficier d’un maximum d’opportunités de mondialisation ? Aujourd’hui déjà, quelles sont les initiatives dont nous pouvons être fiers ? Que pouvons-nous améliorer ? Comment mesurer nos progrès ?​​​​Comment les institutions financières deviennent-elles les pivots de leurs économies locales et leur permettent de bénéficier au mieux des débouchés offerts par la mondialisation ? Que faisons-nous déjà de bien ? Que devrions-nous améliorer ? Comment mesurer nos progrès ?            
Développement rural, économie circulaire, numérisation… les caisses d'épargne et les banques de détail ont divers moyens de renforcer les liens avec leurs communautés et d'apporter les bénéfices de la mondialisation à leurs clients et leurs communautés. Mais comment les membres du WSBI, qui sont issus de divers pays, transforment-ils cette ambition en une réalité ?

10.20 - 10.35
​Allocution
  • Naoyuki Yoshino​, doyen & directeur, Institut de la Banque asiatique de développement​ (ADBI)​​
10.35 – 11.50

​Panel de discussion 5
Modérateur: Chris De Noose, directeur général, WSBI
  • Helmut Schleweis, président, DSGV ​
  • Parveen Kumar​ Gupta, directeur général (banque de détail et digitale)​, State Bank of India
  • Ewa Andersen, directrice générale, S​parbankernas Riksförbund
  • Maryono, directeur & président, PT Bank Tabungan Negara (Persero) Tbk 
  • Joseph Delhaye, Directeur adjoint, State & Savings Bank Luxembourg
​11.50 - 12.00
​​Présentation de la déclaration de New Delhi 
  • Chris De Noose, directeur général, WSBI
12.00 - 12.20

Clôture: ​Le business model des caisses d’épargne et banques de détail – à l’épreuve du temps et prêt à conquérir le monde

Les membres WSBI ont une capacité de prêt importante pour les particuliers, foyers, ​mais aussi pour les PME​, sous la forme de prêts commerciaux. Les caisses d'épargne et banques de détail ont également une solide expérience et infrastructure financière. Leur modèle commercial est basé sur le profit, mais également sur l'inclusion sociale. Elles bénéficient ainsi de la confiance des sociétés qu'elles servent. Pour toutes ces raisons, les caisses d'épargne et banques de détail envisagent le futur en toute confia​nce.
  • Président de WBSI nouvellement élu
​12.20​
Déjeuner​